Le Serval

  • par

Parce qu’on en entend de plus en plus parler, qu’on peut trouver beaucoup de vidéos de ces beaux félins, il pourrait vous venir à l’idée de vouloir en adopter un, tout comme un chat ou un chien.

Avant de franchir le pas, quelques informations à ne surtout pas ignorer … ! Ci-dessous un très bon article écrit l’élevage Laurentides :

Beaucoup de gens m’écrivent pour avoir de l’information pour l’acquisition d’un serval. Évidement Enzo est populaire et vraiment spectaculaire.

Ce n’est pas pour tout le monde! Le serval n’est pas aussi gentil et affectueux qu’un chat ni même qu’un Savannah.

Voici une belle photo de son repas du matin. Le serval ne mange pas de croquettes. Que des proies entières, suppléments au besoin, et poulet. Il faut varier son alimentation au maximum. Juste ici, plusieurs passionnés vont se rétracter!

Aussi, le serval demande un habitat spécifique à ses besoins. Il marque son territoire jusqu’à 30 fois par heures! Enclos extérieur de grande dimension, chambre intérieure (murs et planchers protégés contre l’urine) et plusieurs périodes de balades dans la maison surtout l’hiver… et oui, à vos torchons pour effacer son marquage!

Le serval requiert des soins vétérinaires très coûteux. Si vous trouvez la facture pour minou salée, n’allez pas vers le serval! Lors de souci, il faut consulter des vétérinaire spécialisés en félins exotiques (pas exotiques du types hérissons, perroquets ou reptiles…), ceux-ci sont difficiles à trouver et souvent plus dispendieux du à leur spécialité. Il se peut que le propriétaire doive avoir recourt au besoin, à un spécialiste en alimentation exotique car par notre expérience, le personnel des zoos n’est pas vraiment ouvert à partager leurs connaissances. Il faut connaître des éleveurs et propriétaires de servals ayant de bonnes connaissances et avoir un vétérinaire ouvert d’esprit.

Évidement il faut aussi un permis de possession pour le serval émis par le ministère de la faune ici au Qc. Pour l’obtention de ce permis il faut des années d’expériences avec les hautes générations et animaux exotiques en plus d’une personne référante de type mentor. Oui tout est vérifié! Des inspections surprises peuvent être faites par le ministère.

Un serval demande que son propriétaire respecte sa bulle, ses limites et en aucun temps pouvons nous exiger du serval qu’il agisse comme un minou de maison ou un pitou. Non, il décide selon son humeur du moment.

Le serval n’attaque pas! Ce n’est pas comme les grands félins (tigres, lions ou léopards). Son instinct est de fuir. Vous ne verrez pas aux nouvelles une attaque de serval!🤣 Au pire, si le serval est coincé dans un coins et que malgré ses avertissements (comme un chat ou chien) vous insistez et avancez vers lui en étant menaçant, oui un incident pourrait survenir … tout comme pour un chien ou chat apeuré. Au delà de ça, le serval aura toujours l’instinct de s’enfuir et de courir loin de l’homme. Il est donc difficile de rattraper un serval en cavale car il s’éloignera de toute population humaine et ce, même domestiqué.

Voilà notre petite capsule informative Serval!

https://www.facebook.com/story.php?story_fbid=1557454887976443&id=682790395442901

N’hésitez pas à visiter leur page pour voir leur installation et constater par vous-même que le serval n’est pas félin comme nos chats domestiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.